Article | Dossier de presse

26 octobre 2022

Communiqué d’Enercal à l’issue du Conseil d’Administration

Le Conseil d’Administration d’Enercal, réuni mardi 25 octobre 2022 en Conseil ordinaire pour la présentation des comptes, souhaite faire le point sur la situation financière d’Enercal.

Télécharger le dossier de presse

Point sur la situation financière du système électrique calédonien qui impacte directement Enercal.

Le système électrique calédonien est structurellement déficitaire.

Depuis près de 10 ans, les ventes de l’électricité aux particuliers et professionnels calédoniens (hors métallurgie) ne couvrent pas les coûts de production et d’acheminement de l’électricité chez le consommateur. Comme prévu par le modèle d’affaires, Enercal achète l’électricité aux producteurs à un tarif supérieur à celui auquel elle le revend aux deux distributeurs.

Ce déficit est comptabilisé par la Composante de Stabilisation, due par le gouvernement à Enercal. Au 30 juin 2022, cette dette s’établit à 9,1 milliards CFP.

 

Le système électrique est fortement impacté par la très forte hausse du coût des combustibles.

La guerre en Ukraine a pour conséquence, depuis mars de cette année, une flambée des prix des combustibles fossiles et notamment celui du charbon qui a été multiplié par quatre. Le monde entier est impacté par cette crise exceptionnelle.

En Nouvelle-Calédonie, cela représente une augmentation des coûts pour le système de plus de 5 milliards CFP par an. Enercal estime que cette situation pourrait durer trois ans.

 

Enercal n’est pas déficitaire, sa trésorerie est impactée par le non-versement des sommes prévues.

Enercal, 1er producteur d’électricité, y compris de source renouvelable, gestionnaire du réseau de transport et du système électrique et distributeur d’électricité en Nouvelle-Calédonie, est une entreprise saine et correctement gérée qui présente un résultat net positif au 30 juin 2022 d’1 milliard CFP.

Son intégration sur les trois métiers du système et la performance de sa gestion permettent incontestablement à Enercal d’assumer pleinement son rôle central dans l’alimentation électrique des calédoniens.

Sa trésorerie est impactée par le non-versement de la Composante de Stabilisation.

 

Des acteurs mobilisés pour faire face à la situation et redonner un équilibre financier au système électrique.

Enercal, son conseil d’administration et le gouvernement sont pleinement mobilisés pour faire face à l’impact sur Enercal du déficit du système électrique :

 

 

Le 25 octobre 2022  –   2/2

 

 

Enercal :

  • Renforce ses plans d’économies et de performance initiés depuis plusieurs années
  • Modifie ses achats d’énergie : pour répondre à la demande en électricité des consommateurs, Enercal achète systématiquement tout le renouvelable puis complète en faisant appel au thermique du moins cher au plus cher ; c’est-à-dire, dorénavant, le fuel avant le charbon.

 

Le gouvernement, conformément aux recommandations de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) établies lors de l’audit qu’elle a fait du système électrique calédonien en 2019 :

  • A voté, en mars dernier, un mécanisme de révision trimestriel des tarifs publics de l’électricité, qui, en cas de déficit du système, sont ajustés à la hausse dans la limite de 4 % par semestre.
  • Met en œuvre le texte adopté par le congrès en début de mois qui permet au système de faire des économies d’environ 300 millions CFP par an.
  • Prévoit un versement d’1,5 milliard CFP à Enercal d’ici la fin de l’année au titre de règlement de la CS
  • Travaille sur des pistes budgétaires pour augmenter les ressources financières du système.

 

Grâce aux efforts conjugués des dernières mesures prises, le gouvernement dispose de quelques mois supplémentaires pour trouver des solutions qui permettront de faire face à la crise actuelle et de proposer un dispositif pérenne de financement du système électrique et de paiement de la Composante de Stabilisation.

 

Enfin, le consommateur peut contribuer à l’effort collectif en réduisant ses consommations. Plus que jamais, le meilleur kWh est celui que l’on ne produit pas car il coûte plus cher à produire. En outre, une moindre consommation a un impact directement positif pour sa facture qui est la multiplication d’un tarif par une quantité consommée.

Nos dernières actualités

Enercal, entreprise apprenante

9 janvier 2023 actualité | Article

Rappel : La baignade et la fréquentation des berges au trou bleu et partout entre le barrage et le pont d’Unia sont STRICTEMENT INTERDITES !

16 décembre 2022 Article

Chantier du poste 150 000 volts de Ducos

15 décembre 2022 actualité

Plein d’idées pour des fêtes écoresponsables !

12 décembre 2022 actualité

L’île des Pins sur la voie du 100 % renouvelable

12 décembre 2022 actualité | Dossier de presse

Saison Cyclonique, il est temps d’élaguer !

23 novembre 2022 actualité

La Banque des Territoires investit dans Enercal Énergies Nouvelles pour accélérer la transformation énergétique de la Nouvelle Calédonie

15 novembre 2022 Dossier de presse

Enercal aux côtés de familles pour la maîtrise de leur consommation

25 octobre 2022 actualité | Article
Voir tout