AccueilCentrale : Centrale thermique de Ducos -TAC I et II

Énergies renouvelablesproduction

Située sur la commune de Nouméa, la centrale thermique jouxte le poste d’interconnexion 150 000 V de Ducos ce qui lui permet d’injecter l’énergie produite directement sur le réseau de transport du territoire.

Energie thermique

ExploitantENERCAL
PropriétaireENERCAL
TypeCombustion de kérosène
Date de mise en serviceLe 23/09/1973
Puissance (Capacité de production
maximum à un instant T)
43.00 mWh
Productible (Capacité moyenne
de production annuelle)
376 gWh/an
Part dans la production de la distribution publique* : 0.1%
Soit 1 gWh/an
* Hors métallurgie. De juin 2023 à avril 2024

La centrale en détail

Rôle dans le système électrique :

Elle est le moyen de pointe et de secours du système électrique permettant de mobiliser des capacités de production d’électricité rapidement importantes. Elle pallie les défaillances des autres moyens de production et assure l’alimentation en cas de pics de consommation.

Fonctionnement :

Le principe de fonctionnement d’une turbine à combustion repose sur le principe suivant : de l’air est comprimé par un compresseur pour augmenter sa température et sa pression. Cet air est mélangé à un combustible (du kérosène) dans une chambre de combustion. Les gaz chauds qui résultent de la combustion se détendent en traversant une turbine où l’énergie thermique des gaz est transformée en énergie mécanique. L’énergie dégagée fait tourner la turbine à combustion qui entraîne un alternateur produisant de l’électricité.
Le principe permet un temps réduit de mise en œuvre comparé aux autres moyens de production d’électricité. Sur la TAC I de 20 MW (ALSTOM MS 5000 fabriquée à Belfort sous licence General Electric), le compresseur-turbine tourne à 5100 tr/min et entraîne après réduction de la vitesse de rotation un alternateur à 3000 tr/min. La machine consomme en base 7,4 m3/h de kérosène. La TAC II de 25,6 MW, c’est une machine ALSTOM GT10 B. Le compresseur et la turbine associés tournent à 9705 tr/min. Les gaz de combustion issus de la turbine compresseur entraînent une turbine de puissance à 7700 tr/min qui, après réduction de la vitesse à 1500 tr/min, entraîne un alternateur. Sur cette machine une injection d’eau déminéralisée permet de diminuer le taux de rejet en oxyde d’azote dans les gaz d’échappement.

Les centrales similaires

production Centrale : Centrale thermique de Ducos -TAC I et II Voir