actualité | Article

22 mars 2024

… sur la situation de l’électricité calédonienne et son impact sur Enercal

L’électricité calédonienne est régulée. C’est-à-dire que l’ensemble des tarifs de vente entre opérateurs est décidé par la Nouvelle-Calédonie.

La situation actuelle de l’électricité calédonienne :

Aujourd’hui, l’électricité vendue en moyenne à 35 CFP / kWh aux consommateurs (particuliers et professionnels) coûte en réalité 42 CFP / kWh.

Depuis 2008, les gouvernements successifs ont fait le choix de ne pas répercuter l’évolution des coûts de l’électricité sur le prix de vente aux consommateurs, hormis les 11% d’augmentation votés en 2022-2023.

En conséquence, le gouvernement demande à Enercal Transport de vendre à perte aux Distributeurs et il doit rembourser à Enercal cette perte de chiffre d’affaires avec le budget de la Nouvelle-Calédonie.

Malheureusement, cette dette du gouvernement, inscrite chaque année comme du chiffre d’affaires dans les comptes d’Enercal, ne lui est pas versée. Au 30 juin prochain, le gouvernement devra plus de 18 milliards CFP à Enercal.

Pourquoi Enercal ?

Si les gouvernements choisissaient, par exemple, de demander aux deux distributeurs de vendre à perte aux consommateurs, le déficit serait alors porté par Enercal et EEC-Engie à hauteur de leurs ventes, à savoir : 2 milliards CFP / an par Enercal et 3 milliards CFP / ans par EEC-Engie (sur les 18 milliards dus au 30 juin, ce serait 11 milliards par EEC et 7 milliards par Enercal)

Mais Enercal est la seule entreprise à pouvoir faire face :
– Enercal est une entreprise calédonienne qui ne renvoie pas d’argent à un siège en France ou ailleurs, qui ne verse pas de dividendes à ses actionnaires
– Enercal est une entreprise performante (la plus performante selon les audits externes réalisés ces dernières années) qui fonctionne en mode crise depuis 10 ans
– Enercal a la confiance des banques qui lui ont prêté près de 11 milliards en moins de 3 ans pour faire face à la dette du gouvernement de 13 milliards :

Situation d’Enercal aujourd’hui :

Enercal, pour maintenir ses missions, a besoin que le gouvernement lui paye ce qu’il lui doit car elle ne peut plus emprunter et elle atteint son découvert autorisé maximum.
Le gouvernement peut payer sa dette à travers le budget de la Nouvelle-Calédonie (des économies ou d’autres ressources) et/ou en répercutant tout ou partie du vrai prix de l’électricité sur le prix de vente aux consommateurs.
Si le gouvernement ne paye pas ce qu’il doit à Enercal, Enercal devra, dès fin mars, reporter le paiement :
– De ses échéances sociales : CAFAT…
– De ses échéances fiscales : taxes, patentes…
– Des factures de ses fournisseurs non indispensables à la sûreté ou à la sécurité de ses infrastructures
Les stocks de combustibles garantissent une continuité de l’alimentation électrique pendant encore 2 à 3 mois.

Nos dernières actualités

… la NC doit 18 milliards à Enercal, quelles sont les conséquences aujourd’hui ?

5 avril 2024 actualité | Article

… réponses à vos commentaires et questions sur l’électricité en NC

28 mars 2024 actualité

A Taanlo, de l’eau grâce à l’énergie solaire

19 mars 2024 Non classé

Qui contribue au développement des énergies renouvelables en Nouvelle-Calédonie ?

13 mars 2024 Non classé

Femmes d’énergie à Dumbéa

8 mars 2024 actualité | Article

L’usine et la CAT SLN seront connectées au réseau public d’électricité, ce jour à 18h

23 janvier 2024 actualité | Dossier de presse

Coupure du samedi 20 janvier : que s’est-il passé ?

22 janvier 2024 Article

Les équipes Enercal vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année !

2 janvier 2024 Article | Non classé
Voir tout