Forage souterrain : chantier pilote à Boulouparis

forage-dirige.jpg
06 août 2019
Le saviez-vous?

Forage souterrain : chantier pilote à Boulouparis

Enercal innove en choisissant la technique du forage dirigé souterrain pour ses travaux sur des réseaux enfouis. Un premier chantier est en cours à Boulouparis.

« Habituellement, les chantiers d’enfouissement des réseaux nécessitent de faire des tranchées en travers des routes. Mais cela comporte des contraintes pour les usagers et oblige à refaire les routes », explique Sonia Monnier, chef de cellule Études et travaux d’Enercal.

Dans le cadre de sa stratégie d’innovation et de satisfaction des usagers, Enercal a donc choisi une autre voie, celle du forage dirigé. Cette technique s’appuie sur une machine de forage performante dans laquelle a investi la société Océanic Electric à travers sa nouvelle entité, Océanic Forage Dirigé, pour un montant de 40 millions francs CFP.

Si la méthode n’est pas nouvelle en métropole, elle l’est pour la Nouvelle-Calédonie.

Enercal a fait le choix de tester cette technologie, pour la première fois en Nouvelle-Calédonie, sur son chantier d’enfouissement des réseaux de Boulouparis. Cinq traversées de la RT1 sont prévues entre l’entrée et la sortie du village. Toutes seront réalisées en forage dirigé n’entraînant donc aucune gêne pour les usagers de la route.

Le forage dirigé

La machine de forage conçue par Aquarex est pilotée par un technicien qui ajuste le tir en fonction du linéaire, du sous-sol, des obstacles, etc. avec une précision inégalée.

À l’image d’une perceuse, un premier trou pilote est réalisé sous la route. La machine est dotée de différentes têtes utilisées selon les types de sous-sols. Des tiges de forage creuses sont « envoyées » dans le sol hydrauliquement, par poussée et rotation, les unes après les autres. À leurs extrémités, une tête de forage fait le trou dans le sol. Une sonde située dans la tête de forage transmet un signal vers la surface, ce qui permet de localiser en continu la tête de forage.

Le fourreau est enfoui lors du second passage à l’aide d’un foret plus gros.

Un produit à base de bentonite assure l’étanchéité de l’ouvrage.

Mise en œuvre

Le directeur d’Aquarex est venu en personne superviser l’installation de la machine et assister ce premier chantier pilote. L’occasion également de former les techniciens qui auront en charge les futurs chantiers de forages dirigés. « Il s’agissait de tout mettre en œuvre pour que ce premier essai soit une réussite, confie Stéphane Schmitt, gérant d’Océanic Electric. Notre objectif est également de développer les compétences de nos techniciens. »

Une solution au service des calédoniens

Enercal a fait le choix de cette solution car elle permet :

- de limiter la gêne occasionnée par des travaux pour les usagers de la route,

- de garantir un bon état des routes en évitant la tranchée et le « pansement » post travaux,

- de disposer d’une base de données patrimoniales sur les réseaux extrêmement précis (de l‘ordre du cm).

Le chantier de Boulouparis s’achèvera en fin d’année.