Accès non et malvoyant

Autres moyens de production d'énergie renouvelable

ENERCAL tient compte, dans tous ses choix stratégiques, de l'intérêt général de la Nouvelle-Calédonie, de la protection de l'environnement et du développement durable. Bien que  l'hydroélectricité soit l'élément moteur des énergies renouvelables, l'entreprise a diversifié ses sources dans ce domaine.

Energie solaire

Sachant que la ressource énergétique la plus abondante sur Terre, est l'énergie solaire, ENERCAL a démontré il y a près de trente ans l’intérêt de cette énergie. L’entreprise a installé ses premières installations photovoltaïques en 1983. Certains habitants de Fayawa (Ouvéa), Nerin (Houaïlou) et Tiari (Ouégoa) ont été les premiers bénéficiaires de la démarche. Aujourd’hui grâce au financement des équipements de ce type par le Fonds d’Electrification Rurale et à leur intégration dans le domaine concédé des distributions publiques, ENERCAL exploite plus de 500 installations photovoltaïques. Plus d’une centaine sont implantées en Province Sud, près de trois-cent-cinquante en Province Nord et le reste en Province des îles Loyauté. Le fait que ces équipements soient  intégrés dans le domaine concédé des distributions publiques, permet à l’entreprise de proposer aux clients dotés d’une installation photovoltaïque, un service identique à celui des clients desservis par le réseau.

ENERCAL en partenariat avec l’Union Européenne et le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, accompagne également le projet TEP Vertes et exploite la ferme solaire de Tadine à Maré (200 kW) ainsi que les centrales hybrides des îlots de Yenghébane (20 kW) et de Yandé (20 kW), en Province Nord.

Energie éolienne

ENERCAL n’a jamais occulté l’énergie du vent. La mise en service de sa première éolienne remonte en octobre 1986, à Mwiré à l’île-des-Pins. C’était un aérogénérateur AEROWATT UM 70. L’entreprise a aménagé en 1999 sur le même site une ferme de trois éoliennes VERGNET qui a produit plus d’un million de kWh en substitution de kWh thermiques jusqu'en septembre 2009, date de son arrêt.

La biomasse

La biomasse est la seconde énergie renouvelable utilisée dans le monde. Elle permet notamment de produire de l'électricité par la combustion de matières organiques tels les biocarburants.

Substituer un biocarburant au gasoil, en l’occurrence de l’huile de coprah pour contribuer à la production d’électricité, est la proposition qu’ENERCAL fait en 2002 aux autorités de la Province des îles Loyauté et aux responsables de la Coopérative Agricole et Aquacole des producteurs d’Ouvéa (CAAPO). Ce projet se concrétise par l’installation en 2004 dans la centrale de Ouenghé à Ouvéa d’un groupe électrogène de 300 kVA fonctionnant totalement à l’huile de coprah et susceptible de couvrir 30 % de la consommation en électricité de Iaai.