Accès non et malvoyant

De 1955 à 1973

1955 - 1958, l’aménagement hydroélectrique de Yaté

La société Néo-Calédonienne d’Energie ENERCAL est créée le 27 août 1955 par un arrêté du ministre de la France d’Outre-Mer, Pierre-Henri Teitgen, aux fins de mener à bien la construction de l’aménagement hydroélectrique de la Yaté et d’en assurer son exploitation. Lors de sa séance du 8 octobre 1955, le premier conseil d’administration de l’entreprise, confie à Hervé de MAUBLANC, la mission de construire l’aménagement  (puissance installée de 68 MW et une productibilité annuelle de 300 GWh d’énergies renouvelables).

Le site hydroélectrique de Yaté est inauguré quatre ans plus tard, le 21 septembre 1959, par Jacques SOUSTELLE, ministre de la France d’Outre-Mer.

 

1970, les premiers MWh thermiques

La signature de deux protocoles d’accord (26 novembre 1968 et 29 août 1969) entre la Société Le Nickel et ENERCAL confie à cette dernière la gestion des moyens de production de la pointe Doniambo (Nouméa). ENERCAL fait à cette occasion ses premiers pas dans le domaine de la production d’électricité d’origine thermique (le 1er janvier 1970).

Sur ce site, L’entreprise exploite tout d’abord la centrale thermique de Doniambo A composée de 4 groupes de 16 MW dont l’un, propriété d’ENERCAL, est destiné aux besoins de la distribution publique. Puis elle assure la mise en service (septembre 1970) et l’exploitation de la centrale thermique B dotée de 4 groupes de 40 MW, la centrale électrique actuelle de la SLN. 

 

1972, Concessionnaire du Transport de l’électricité

Souhaitant donner naissance à un système électrique cohérent, la Nouvelle-Calédonie confie à ENERCAL, le 25 août 1972, la concession de transport d’électricité du Pays. Cette concession confère à l’entreprise la charge d’assurer par des réseaux de transport 150 kV et  33 kV, l’acheminement et la répartition de l'énergie électrique sur l'ensemble du territoire en vue de l'alimentation des concessionnaires des distributions publiques et des clients privés.

 

1973, ENERCAL Distributeur

A partir de 1973, la Société Néo-Calédonienne d’Energie ajoute à ses activités de producteur et de transporteur d’énergie électrique, celle de distributeur (l’étape du service et de la commercialisation de l'électricité à son consommateur final). Le 15 mai 1973, l’entreprise devient en effet le concessionnaire de la distribution d’électricité de la zone aéroportuaire de la Tontouta (commune de Païta).

Profitant de ses premiers retours d’expérience en matière d’exploitation de centrale thermique, ENERCAL aménage à Ducos (Nouméa) un nouveau moyen de production  : une turbine à combustion (TAC) General Electric MS 5000 de 20 MW (mise en service le 23 septembre 1973. Cette TAC est utilisée lorsque cela est nécessaire, pour écrêter les pointes de la consommation d’énergie de la distribution publique, ou comme moyen de production de secours.